AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Hermès ▬ Tout est prêt pour mon départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Angel Skywalker
Inscrit depuis le : 17/03/2017
Messages : 97
Voir le profil de l'utilisateur

Hermès ▬ Tout est prêt pour mon départ
Ven 31 Mar - 2:34


« Je prends mes sandales sans leur semelle car je veux mettre le vent à mes pieds »


Nom divin • Hermès. Nom d'emprunt • Angel Skywalker. Epiclèse • Chthonien, Psychopompe, et d'autres moins prononçables. Surnom • Ils sont nombreux et chacun y va de sa petite contribution Domaine • Du commerce, des voleurs, des bergers et des troupeaux, des athlètes, des gymnases, des carrefours, des routes et du voyage, du mensonge, de l'éloquence, de la ruse et des inventeurs, des messagers, des prostituées, de la chance et de la bonne fortune. C'est un gars plutôt polyvalent. Attributs originels • Le pétase et les petites sandalettes ailées, le caducée et une bourse d'argent. Attributs modernes • Des converses et un chapeau borsalino blanc, tous deux ailés. Une carte de crédit argentée qui ne peut pas être refusée et enfin un bâton de berger pouvant déployer deux ailes et noués de deux rubans.Génération • Olympiens. Âge d'emprunt • 23 ans. Statut matrimonial • Célibataire, il batifole beaucoup. Métier • Directeur du département de la télécommunication à Olympus Corporation, il apparaît pour beaucoup d'employés qu'Angel n'a eut sa place que grâce à ses relations privilégiées avec le PDG. Pour d'autres ce serait un véritable génie dans le domaine. Il gère également tout ce qui concerne les communications de l'entreprise. Loisirs principaux • Il voyage énormément et délaisse souvent ses fonctions à Iris. Hermès possède également une double vie dans la criminalité. Il apprécie aussi beaucoup tout ce qui concerne les nouvelles technologies et adore s'inscrire sur de nouveaux réseaux sociaux. Il possède de très nombreux followers. C'est également un pèlerin des casinos et autres enseignes de jeu. Ascendance • Zeus & Maïa. Descendance • Hermaphrodite, Eros, Pan, Priape et Angélia.

Avatar • Daniel Sharman. Crédits •Manhattan Kaboul (avatar) et Behdelohunter (gif).

Angel
Skywalker

Voici mon caractère
Un sourire toujours collé aux lèvres, lumineux comme un ciel d'été et joueur comme un enfant à ses premiers âges, Hermès est un garçon qui sait se faire apprécier, partout où il se trouve. Il est l'ami de tous et sa bienveillance tend même la main à ses ennemis. Angel est ce garçon qui ne semble connaître ni la colère ni la tristesse. D'un optimisme ravissant, il est souvent la solution inattendue des causes désespérées. Son sourire est toujours franc, ses mots sont toujours bien choisis.

Aussi possède-t-il l'art de séduire et de charmer ceux qui prennent le temps de l'écouter. Sa poésie semble venir du Ciel et embaume tant le cœur qu'il en serait démoniaque. Hermès a appris au Diable lui-même à convaincre les faibles d'esprit. Et ce talent l'utilise-t-il toujours à ses bonnes affaires. Hermès est un séducteur qui ne tourne jamais le dos à la Beauté. Qu'elle fusse masculine ou féminine. Noble ou rustre. Artistique ou artisanale. Le dieu des voleurs a l’œil du luxe et des choses agréables. Et son divin doigté, son éloquence d'or sauront dérober et s'emparer des choses les plus désirables. C'est par son habileté et par sa ruse que Hermès obtient ce qui lui plait tant. Qu'importe que cela appartienne aux dieux ou aux hommes.

Evidemment, la Beauté est aussi Art, selon Hermès. Et si Apollon s'accapare ces choses-là, cela n'empêche pas son cadet de savoir les apprécier. Hermès est un dieu qui aime la peinture, la littérature, le cinéma, la poésie, la bande-dessinée, la sculpture, la dramaturgie, la danse et par dessus tout : La musique. Excellent joueur, Hermès est un artiste à part entière qui se plait en compagnie des étudiants originaux et créatifs. Son exaltation est complètement lorsqu'il rencontre un mortel sachant exciter ses sens par l'usage d'un instrument ou de la voix. L'Art sous toutes ses formes lui plait et toutes ses demeures sont riches de culture et d'antiquités.

Hermès a voyagé beaucoup. S'il aime le luxe et le faste, il se passe parfaitement d'un confort milliardaire. Son plus grand loisir est de tourner comme tourne la Terre. De voyager au gré des saisons et de découvrir toujours plus de traditions et de cultures. Son âge infini lui a permis tout au long de son existence de devenir l'ami des peuples indigènes et des créatures continentales. Maître du langage, Hermès connait tous les dialectes de ce Monde et même d'ailleurs. La communication et l'échange ne sont guère des soucis pour ce dieu ayant soif de nouveau savoirs. Son humilité en a fait un saint pour certains. Un ange pour d'autres. Un homme de bien pour la plupart de ceux qu'il a rencontré. Aujourd'hui, Hermès protège encore les peuples nomades modernes et aime leur fréquentation. Les gens du voyage et les traveller’s lui sont d'une sympathie infini et c'est avec beaucoup d'affection qu'il offre la bonne fortune à tous ceux qui se lancent à l'aventure d'un road-trip, sac-à-dos sur les épaules et sac de couchage sous le bras. Il arrive très souvent que Hermès accueille et offre l'hospitalité aux voyageurs fatigués dans l'une de ses nombreuses demeures à travers le monde. Alors, protégés par la généreuse Hestia, ils y goûtent la chaleur du foyer et le confort d'un repos mérité. C'est en la compagnie de nombreux mortels que Hermès a partagé le pain au cours de grands pèlerinages. Que l'on soit croyant ou pas, c'est toujours au cours d'une longue odyssée que l'on se découvre vraiment et que l'on s'ouvre à l'humanité et ses bienfaits.

Toutefois, Hermès n'est pas toujours sur les routes et sa loyauté pour son père et les dieux l'endigue à Londres, comme une ancre à son pied. Alors, il prend son rôle et devient le messager des dieux. Le guide des âmes aux Enfers et le protecteur des héros. En plus de son rôle de directeur et de messager, Hermès est souvent amené à retrouver les enfants des dieux pour les aider à suivre le saint chemin vers Olympus Corporation. Hermès est alors, pour les demi-dieux, cet ange tombé du Ciel, l'étranger bienveillant qui dévoile des mystères trop longtemps laissés de côté. Hermès entre dans la vie de ses semi-mortels sans crier gare et sous l'influence des dieux, leur montre la voie à emprunter. La sagesse à acquérir. Parfois, il se fait alors le mentor qui apprend aux nouveaux héros de ce siècle à se servir de leur pouvoir et les aide à s'émanciper d'une vie criminelle et dangereuse. Son rôle, Hermès le prend très au sérieux. Et chacun des dieux et de ses proches savent combien le dieu ailé peut se montrer loyal et fidèle envers la cause. Pourtant, c'est bien seulement envers les dieux que le bon Hermès semble être fidèle. Menteur né, manipulateur habile, Hermès n'a cure d'embrouiller les esprits pour mieux les maîtriser. Et comme tous les dieux, la mort des hommes est quelque chose de bien anodin face aux ordres impériaux de Zeus. Sous ses commandements, Hermès s'est déjà meurtrier et acteur de véritables génocides. Pour plaire et aider ceux à qui il soumet sa confiance, est-il capable des pires horreurs. Hermès est un dieu dont on connait peu de culpabilité. Ses actions sont toujours tranchées et ses violences sont toujours cyniques. Hermès est le dieu qui ne regrette jamais rien.

Par ailleurs, beaucoup ignorent encore les activités illicites dans lesquels Angel se confond. Dieu des voleurs, Hermès est un cambrioleur hors pair et se plait à se défendre contre l'autorité. Souvent dans des coups risqués et des casses de haut vol, Hermès a le goût du danger. En compagnie de contemporains voleurs ou seul, Hermès protège les larcins faits avec génie et ingéniosité. Et s'il trouve les plus violents bien moins méritants, il n'en reste pas moins le gardien de tous les voleurs. Que ce soit du môme qui arrache des sacs dans la rue, à la merdeuse qui dérobe un tee-shirt dans un magasin de vêtement jusqu'aux banquiers véreux. Tous ont droit à sa protection et il n'est pas anodin de penser que l'audace apporte la chance. Le dieu voleur n'y est sans doute pas pour rien dans ces affaires.

Hermès connait ainsi de très nombreuses qualités. Agile, habile, doué d'éloquence, de diplomatie et de ruse, il est le manipulateur. L'arnaqueur qui saura faire passer des couleuvres pour des lanternes. Mais au-delà, ses mots peuvent tant flatter qu'ils peuvent brûler. Son cynisme et sa franchise peuvent être capables de blesser tous les orgueils. Ses mots tranchent comme une épée et percutent le cœur comme une balle en plein dans la poitrine. Si Hermès est un dieu capable de violence, c'est bien souvent par le Verbe qu'il saura détruire ses adversaires. Hermès est un dieu que l'époque moderne à découpé en deux faces. Il est à la fois l'Ange messager et le Méphistophélès dont le rire moqueur insulte aux larmes. Le dieu des échanges et aussi le dieu des pactes, devant Hélios fait-il faire des serments stupides et dangereux à ceux qui ne le respecteraient pas assez. Si Hermès est un dieu humble et discret, comme tous ses contemporain il sait punir l'insolent qui ne se méfierait pas.

Voici mon histoire
La seule chose d'immuable en ce monde, c'est le changement.

L'histoire d'un dieu n'est jamais agréable à offrir. Elle se chante et se raconte sous les étoiles. Elle se fait rumeur et devient mythe. Elle fait rêver et voyage à travers les continents. L'histoire d'un dieu se narre dans l'intimité d'une douce nuit d'été, autour d'un feu vif et crépitant.

Qui rêve encore, aujourd'hui ? Là où le cynisme a dérobé l'humanité. Là où l'égoïsme est devenue une vertu et la foi, un vice populaire, portes ouvertes aux vieux démons des Hommes.

Hermès est né jadis à l'antique période où les dieux côtoyaient les hommes et où il existait encore une frontière entre la civilisation des hommes et la nature sauvage. Hermès est né de ces unions tragiques et célestes entre les dieux, les titans et les nymphes. Hermès est né du roi des dieux et fils de l'étoilée Maïa qui repose aujourd'hui paisible au sein de la constellation des divines Pléiades. Alors, chaque nuit, Hermès monte au plus haut étage du plus haut building et s'assoit au plus proche de la voûte céleste, à la portée des étoiles. Là se sent-il plus que jamais proche de sa mère. Proche de sa liberté. Proche de l'Univers.

Hermès est un dieu dont le nom fut beaucoup utilisé. Hermès est un dieu si sympathique au reste du monde que chacune de ses rencontres est une nouvelle aventure qui s'écrit dans le marbre. Le dieu voyageur a rencontré tant de héros et de saints qu'il semble toujours apprendre des hommes comme il en apprendra toujours aux hommes.

Pourtant, dès sa petite enfance, Hermès fut l'enfant terrible, destiné à apporter le malheur aux hommes comme aux dieux. Et a peine sorti des entrailles de sa douce mère qu'il s'en alla quérir d'un fabuleux larcin les troupeaux de son frère, inventer les mesures et la lyre et décider du meilleur métier du monde : Celui de voleur. Mais loin des petites ambitions, Hermès fut si bon et tant doué qu'il se révéla aux Olympes comme le dieu de toutes les ruses. Son CV est sans fin et on le réclame dans les cieux comme aux Enfers pour ses bons services.

Hermès le chanceux n'a jamais eut guère de mal à trouver sa place. Chez lui partout où il va, amical avec celui qui lui offrira un sourire sincère, Hermès accepta avec une grande sagesse la chute de l'Olympe et le déclin des dieux. Sans doute les hommes se lassèrent de leurs puérils caprices d'enfant. Sans doute, ce démiurge unique est étroitement lié à l'immaturité et l'irresponsabilité de ses frères. Hermès a longtemps cherché une cause, un responsable au malheur de son patriarche et de ses contemporains. La chute fut terrible pour beaucoup et certains ne s'en relevèrent jamais. Hermès fut d'avantage touchée de la souffrance des dieux que de leur inexorable chute. Il n'a jamais dérangé à Hermès de trouver une nouvelle place dans les croyances modernes. Et c'est alors sous le nom de Hénoch qu'on le retrouva dans les traditions plus récentes.

L'Humanité, contrairement à ce que Zeus avait imaginé, ne les avait pas oublié. Hermès le savait : La figure de l'Ange lui correspondait bien trop pour qu'il ne puisse en voir la moindre heureuse coïncidence. Et joua-t-il avec elle durant tout le Moyen-Âge. Servant toujours auprès des intérêts de son père, Hermès resta aux côtés des dieux et insuffla ses divins messages aux mortels pendant longtemps. Aucune terre ne fut épargnée, jusqu'aux confins de l'Amérique où il inventa le bâton de parole ainsi que le bâton de pluie en Afrique. Il redonna aux homme le sophisme et inspira tous les avocats.

La Renaissance du monde correspondit alors à celle des antiques croyances et des penseurs. De nouveau, on peignait son portrait et inventait des poèmes à sa gloire. De nouveau, les hautes valeurs de la Grèce Antique étaient louées et révérées. Hermès voyagea alors entre la Grèce et l'Italie florentine où son amour des sports et son esprit vif comme un cours d'eau surent charmer les hommes et les femmes de la belle Renaissance.

Le dieu voleur gardera toujours les souvenirs paisibles de cette époque de faste, de luxe et d'oisiveté. Et alors que l'Homme se faisait de plus en plus curieux, Hermès les guida vers les confins du monde pour y découvrir une seconde fois le Nouveau Monde. Les Amériques et leurs terres pleines de richesses. Et sans doute, si Arès n'y avait pas mis son grain de sel, un monde de paix aurait soudé les hommes en une seule et grandiose communauté. Maudite soit l'avidité des hommes qui écoutent les murmures destructeurs de la Guerre et de la Conquête.

Ensemble, elles furent reines durant trop longtemps pour le paisible Hermès qui n'était inspiré que par des sentiments de contemplation et de bienveillance. Très vite, il s'en retourna auprès de son père, frustré des Hommes et de leur appétit sanguinaire. Ses fréquentations alors n'étaient faites que des intellectuels du siècle. Les astronomes et les scientifiques. Comme quelque chose de magique là-dedans, Hermès aida l'invention de la technologie. Y déposa son âme et son pouvoir. Et plus jamais l'Humanité ne sortie de la Révolution Industrielle.

Les communications devenaient toujours plus vives. Les gouvernements devenaient capitalistes. L'art s'inspirait de l'économie. Les voleurs se confondaient avec les commerciaux. Les transports filaient comme que le vent. L'âge d'Hermès commençait presque au même moment que le début des deux premières Guerres Mondiales. Comme si sa ruse ne pouvait se défaire des perversions d'Arès. Où était dont sa belle Aphrodite pour occuper ses désirs ?

Encore une fois, Hermès fui les hommes et s'envola comme un oiseau pour disparaître, posé en majesté sur l'épaule du Roi Divin. Continuant de guider les âmes aux Enfers, d'être le messager de son père et des dieux restés fidèles, Hermès fut présent lors de la première version d'Olympus Corporation, à Athènes. Sa fondation fut difficile. Hermès appris aux dieux restés en retrait à se fondre parmi la population moderne. La langue et les mœurs avaient changé si vite.  Hermès, l'éternel adolescent, avait toujours fréquenté les mortels. Avait suivi de si près leur évolution. Leur indépendance spirituelle. Mais comme tous, il fut surpris des obstacles qu'ils rencontrèrent en Grèce. Lui le premier fut de la réactions des hommes et un vent de panique gagna les Olympiens : Nous sommes perdus.

Pas tant que ça.

Quelques années après, Hermès avait engagé ses dernières falsifications. Angel Skywalker était un nom qui le convenait. Passé pour le fils bâtard du PDG, peu d'employés peuvent affirmer quels liens il entretient avec ce dernier. Angel est l'enfant capricieux. Le directeur de département qui ne mérite pas sa place. Le tricheur, l'imposteur. On le voit peu mais on aime parler des rumeurs qui circulent à son propos. Un criminel ? Un arnaqueur ? Un pistonné ? Un génie ? Angel est un personnage étrange et mystèrieux aux goûts de fascination pour qui s'y risquerait. Les archives de la police elles-même sont un véritable gruyère le concernant.

Hermès est le nouveau responsable de la télécommunication à Olympus Corporation. Le jeune adulte sorti dès l'adolescence des bancs de Cambridge. Le gamin irresponsable qui ne sait pas prendre la mesure de ses obligations. Et pourtant, dieux savent combien Hermès est sans doute le plus fiable et le plus loyal d'entre tous. Pourvu que sa liberté reste sauve.


Bonjour, bonsoir. Pour ceux qui l'ignorent encore, je suis co-admin d'In Olympia et écrit les principaux textes fondateurs. J'ai été dépêché par notre divine Nyx et traîne sur la toile sous le pseudo de Peh'nPi (PnP ou Pistache and Peanut... Il y a beaucoup de manières de l'écrire). Actuellement, j'ai 23 ans et suis à la disposition de toutes es questions possibles et imaginables. Au plaisir de se rencontrer, dude.
Derrière l'écran il y a moi

- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


I'm not a big fan of small spaces.
Ἑρμῆς


© by anaëlle
 
Hermès ▬ Tout est prêt pour mon départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» connection nabaztag/tag sur routeur belkin, reste tout orange!
» boutique geek en tout genre :)
» Nuage (parce qu'un seul roman, pour une elfe amnésique, c'est pas assez)
» Astuce pour les colonies
» Kirby: Right Back at Ya! , tout les épisodes pour vous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Olympia :: Votre personnage et vous :: Vos papiers s'il vous plait :: les fiches acceptées-
Sauter vers: