AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à faire la grimace. [PV Myra A. Lind]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 71
Voir le profil de l'utilisateur

Ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à faire la grimace. [PV Myra A. Lind]
Mer 24 Mai - 10:36

Étrange comme le bâtiment était conforme à celui vu dans ses rêves... Elle se tenait là, débarrassée des ses bagages qu'elle avait laissé exprès à l'hôtel. Une petite douche, un repas sommaire, affublée d'une tenue dans laquelle elle n'était pas à l'aise mais qui lui serait nécessaire pour jouer son rôle, et un taxi plus tard, et elle s'était vue déposée devant un immense gratte-ciel. Elle en avait déjà vu de sa vie, cela ne l'impressionnait pas plus que cela en temps normal mais... Il était auréolé d'une telle majesté qu'elle en resta coi quelques secondes.

La main resserrée autour de sa pochette et de son "traîne-con", qu'on appelait sac-à-main, chez les filles, il paraît, elle souffla quelque secondes en se demandant combien de temps elle allait réussir à jouer sa petite comédie dans ses talons. Elle ne se débrouillait pas trop mal pour une novice, mais la vache ce que ça faisait mal aux pieds. Elle réajusta sa queue de cheval et ses lunettes et se lança enfin, passant le hall d'entrée.

Elle aurait pu se présenter pour l'annonce, directement, mais elle préférait d'abord pouvoir mener sa petite enquête elle-même. Si elle grillait dés le départ son excuse pour traîner dans les parages, on l'emménerait directement au bureau des ressources humaines, mais comme elle ne souhait pas se faire embaucher... Il fallait qu'elle garde ce pretexte de l'entretien sous le coude. On ne sait jamais, cela pourrait lui sauver la mise...

Elle réussit tout d'abord à inspecter les lieux, faisant ainsi le tour de chaque étage comme elle le pouvait, pour commencer à faire son inspection. Si elle arrivait à faire partie du décor, à s'infiltrer sans qu'on connaisse son identité en venant y faire un tour chaque jour afin d'approfondir ses recherches, elle aurait plus de chance de tomber sur ce qu'elle recherchait. Si elle se faisait toper d'entrer de jeu à fouiller dans les bureaux, elle pourrait dire adieu à ses "fouilles" et bonjour à la prison. Ce qui ne l'aurait pas arrangé, parce que pendant ce temps là, sa mère resterait portée disparue et les chances de la retrouver s'amenuiseraient au fil du temps.

Elle se refusait à penser à cela et essayait de s'évertuer à trouver un accés pour dépasser le dixième étage, mais apparement un système empêchait quinconque d'arriver jusque là, sans être sans doute porteur d'un quelque chose particulier. Une carte magnétique? Un laisser passer? Un truc de reconnaissance vocale ou digitale? C'était étrange, elle ne trouvait absolument rien. Elle trouva des toilettes et s'intima à la patience, en éspèrant qu'il n'y aurait pas trop d'allers et venues, la jeune femme dans son bureau le plus proche partirait sans doute faire un tour pour se soulager, ou se refaire une beauté, non?

Elle attendit un bon quart d'heures avant que cela ne se produise. Elle se lava les mains et salua la jeune femme d'un air poli, mais l'autre l'ignora totalement, comme si elle lui était inférieure. Eléa ne dit rien, mais pensa que si elle s'était déguisée en femme de ménage, elle aurait sans doute eut plus de succés dans son entreprise, mais aurait obtenu la même sorte de dédain. Quelque part cela l'arrangeait, ce n'était pas comme ce type dans l'ascenseur qu'elle s'était retenu de gifler quand il lui avait discrètement passer la main aux fesses. Ils ont quoi les hommes avec ces jupes crayons...

Elle sortit après s'être séché les mains, et se dépêchait, car dés lors, elle n'aurait pas beaucoup de temps avant que la greluche ne revienne. Elle inspecta discrètement son bureau, sans tout déranger, prenant soin de remettre chaque chose à sa juste place, jeta un coup d'oeil sur l'ordinateur, mais mis à part un site de publicité pour un mascara haute tenue, rien de confidentiel n'était en vue. Elle allait fouiner un peu plus sur le bureau de travail du PC quand un bruit de pas feutrés la pris par surprise. Cela ne pouvait être déjà la secrétaire. Alors qui était-ce? Je me retournais et fis un gros sourire culottée à la brunette qui me faisait face. Ouf, ce n'était pas elle, mais...

-Oh... ma collègue m'a proposé de faire une partie de cartes sur son ordinateur... En attendant que le D.R.H. ne me reçoive pour mon entretien... Ce mascara est une pure merveille, vous ne trouvez pas?

Je désignais la publicité du doigt, arborant une moue d'une d'un modèle de trogne qu'on pouvait voir sur les réseaux sociaux, avec des bouches en cul de poule.
 
Ce n'est pas aux vieux singes qu'on apprend à faire la grimace. [PV Myra A. Lind]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» de l'utilité d'un ioniseur cyclique
» Chloton, un Vieux Panda Sage [Level 168]
» Un tres vieux Joueur d'hattrick
» Le vieux village et son temple abandonné
» [Présentation] Le vieux poilu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Olympia :: Londres :: Olympus Corporation-
Sauter vers: