AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jeunesse et talent se vendent bien | Zach & Aaron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Aaron M. Harper
Inscrit depuis le : 02/04/2017
Messages : 118
Voir le profil de l'utilisateur

Jeunesse et talent se vendent bien | Zach & Aaron
Jeu 6 Avr - 22:33

Jeunesse et talent se vendent bien
Zack H. Rosewood & Aaron M. Harper
Avec agacement, je regarde les deux autres cartons qui attendent que je range leur contenu dans les rayonnages. C’est la partie qui me plait le moins, et chaque jour je suis tenté d’embaucher un étudiant pour faire le travail ingrat, quitte à devoir me délester d’une partie de mes recettes. Et puis ça me laisserait plus temps à chiner de nouveaux objets pour la boutique. En attendant que mes rêves deviennent la réalité, j’ouvre un nouveau carton, dont je sors une collection de tasses en porcelaine qui ont près de soixante ans, peintes à la main. Avec adresse je les place dans le rayon dédié à la vaisselle, en miroir d’une autre collection de tasses aux teintes plus mates, qui sont également plus récentes. Le reste du carton finit par rejoindre les autres étagères, malgré ma mauvaise volonté. Soudain le tintement caractéristique de la porte de la boutique se fait entendre, et j’abandonne le second carton avec soulagement. Sauvé par le gong dirait-on. Mon sourire s’élargit encore plus quand j’aperçois un visage connu. « Hey Zach ! Comment ça va ? »  Vu l’heure je devine qu’il vient de sortir du lycée, ce qui m’arrange, car le week-end, le magasin est généralement bourré de clients, et je n’aurais pas eu beaucoup de temps à lui accorder, alors qu’en semaine c’est généralement plus calme, surtout que la saison touristique n’a pas commencé. Je lui fais signe de me rejoindre devant le comptoir, car je sais que c’est là que se trouve le centre de son intérêt. « Tu viens de me sauver de la fastidieuse tâche de ranger des sculptures en bois que je ne sais absolument pas où mettre. » Bon ce n’est pas entièrement, j’ai bien une idée, mais dans tous les cas, il allait falloir que je porte ce carton à travers la boutique. Mieux vaut ne pas y penser pour le moment, et heureusement, Zach est une distraction des plus bienvenues. Certains pourraient être tenté de dire que je l’autorise à vendre ses bijoux dans ma boutique parce qu’il me rappelle-moi à son âge. Mais ce n’est pas tout à fait vrai – il est bien plus sage que je ne l’ai jamais été. Puis il a du talent et j’aime les jolis choses, sans compter que j’ai une commission sur les ventes. Donc non, ce n’est ni acte de charité ni acte de nostalgie. Juste un bon plan.
©junne.
Invité

Invité
Invité

Re: Jeunesse et talent se vendent bien | Zach & Aaron
Sam 8 Avr - 22:27


Zack avait fini les cours et ce jour-là, il avait décidé de passer à la boutique d’Aaron pour y déposer ses dernières créations. Cela faisait déjà quelques années maintenant qu’il connaissait l’antiquaire et il était devenu un ami pour l’adolescent. Et puis, en même temps, ça lui faisait un peu d’argent de poche en plus de celui que sa mère lui donnait par mois. Bon, Aaron prenait 10% sur le prix de vente mais du mais c’était ce qu’ils avaient convenu ensemble, en plus d’avec l’accord de la mère de Zack. Il en fallait pas oublier qu’il était encore mineur. Il repassa d’abord chez lui pour y déposer ses affaires et prendre le petit carton qui contenait les bijoux qu’il souhaitait vendre. Ensuite, il partit en direction de la boutique où il trouva Aaron occupé avec un carton que le commerçant abandonna aussitôt.

Aaron : « Hey Zach ! Comment ça va ? »
- Ça va et toi ? Les affaires, ça roule ?

Le jeune homme faisait exprès bien souvent de venir le voir dans la semaine, se doutant que le week-end, c’était en général bondé. Les gens en profitaient plus à ce moment vu qu’ils travaillaient en semaine. Et puis, Zack avait envie de passer son samedi entre se planquer dans son atelier installé dans la remise, regarder un film chez lui parfois avec sa mère ou au cinéma ! Il rejoignit Aaron qui s’était installé derrière son comptoir sur lequel l’adolescent déposa son petit carton.

Aaron : « Tu viens de me sauver de la fastidieuse tâche de ranger des sculptures en bois que je ne sais absolument pas où mettre. »
- Si tu veux, je peux t’aider à tout ranger !

Il n’avait pas de devoirs à faire, les ayant déjà fait pendant les heures d’étude suite à l’absence d’un prof. Soit il faisait ses devoirs durant les heures d’études soit chez lui pour avoir plus de temps pour son passe-temps. Il n’y avait pas à dire, il avait l’âme d’un artiste ! Et puis, il avait du talent mais modeste comme il était, il le niait. C’était également un perfectionniste. Il pouvait passer des heures et des heures sur la même création tant qu’il n’a pas obtenu le résultat désiré. Cela poussait parfois sa mère à fermer à clés la remise dans le jardin avant la tombée de la nuit pour l’obliger à dormir.


avatar

Aaron M. Harper
Inscrit depuis le : 02/04/2017
Messages : 118
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Jeunesse et talent se vendent bien | Zach & Aaron
Ven 14 Avr - 18:24

Jeunesse et talent se vendent bien
Zack H. Rosewood & Aaron M. Harper
Le jeune homme s’approche, un carton – bien plus petit que celui que je dois vider, heureusement – entre les mains. Je lui souris, me retenant de me jeter sur la boite pour déballer les merveilles qu’il a créé. A sa question, je hausse les épaules en lui répondant : « Comme d’habitude, rien de nouveau pour moi, et la boutique tourne aussi bien que d’habitude, à croire que la crise ne touche pas les vieilleries. » Sur ces paroles qui ne reflète pas mes véritables sentiments pour l’Antiquities’ Attic, je lui fais un clin d’œil complice. Après tout, il a intérêt à ce que mon magasin ait des clients régulièrement. Mais du peu que je le connais, je sais qu’il n’est pas du tout avide d’argent, je pense que vendre ses bijoux ici est juste une façon de rendre son passe-temps rentable. Il continuerait sans doute à les faire même s’il ne se vendaient pas.

Lorsqu’il me propose son aide, je souris, en secouant la tête négativement : « Pas la peine, c’est mon boulot ça. Puis si je te fais travailler à ma place, je sens que plus d’une personne risque de me tomber dessus, sous prétexte que je t’exploiterais. ». Ne serait-ce que sa mère, que je connaissais à peine mais qui m’a semblé très protectrice envers son fils – comme le sont les mères normales, a contrario de la mienne. Prenant un air songeur, j’ajoute tout de même : « Mais tu peux me tenir compagnie en attendant, j’aurais l’impression que le temps passe plus vite comme ça. ». Mon regard se pose de nouveau sur ce qu’il a amené et la curiosité me reprend. Me penchant, je continue : « Mais avant, montre-moi ce qu’il a dedans. ». Même si ses créations sont plutôt destinées à un public féminin, certaines sont assez neutre pour que je puisse les porter – un bon moyen de faire la pub entre autres – alors il arrive que j’en achète. Bon j’ai look particulier, et certains affichent des airs réprobateurs – que j’ignore avec soin – mais nous sommes à Londres, et les antiquaires ont la réputation d’être un peu loufoque, alors mon apparence ne me desservit pas particulièrement. De toute façon, quand j’ai besoin d’avoir l’air sérieux, rien ne vaut une petite illusion.
©junne.
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

Re: Jeunesse et talent se vendent bien | Zach & Aaron

 
Jeunesse et talent se vendent bien | Zach & Aaron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les Démonologues, les démonistes les plus fréquentables?
» Quelle PSP choisir... pour Monster Hunter bien sûr!!
» talent pour le marteau
» Les BD qu'elles sont bien
» [talent] charge / attaque chargée / focus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Olympia :: Londres :: West End :: Antiquities' attic-
Sauter vers: