AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 How to make her believe PV. Ariane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

How to make her believe PV. Ariane
Dim 30 Avr - 20:22

Le weekend, enfin ! Non parce que je détestais mon emploi et mon nouveau poste, mais plutôt parce que la dernière semaine m'avait épuisé. Pourquoi ? Simple ! En plus de mon emploi dans la mode, je continuais la tâche que les olympiens m'avaient donnée : faire naitre la passion de l'amour entre deux êtres. C'est deux tâches, épuisantes évidement, m'empêchaient, en plus, de prendre du repos.

Trop fatigué par mes occupations, c'était tard que je me fut levé, le réveille affichait déjà midi. Je m'étais donc habillé du jeans et d'un tee-shirt blanc pour ensuite manger un yaourt grec. Un peu cliché en sachant mes origines, mais je préférais ces yaourts à n'importe quel autres.

C'était après ce maigre repas que je m'étais rendu dans les jardins de Hampstead à la marche. L'air frais me faisait du bien. Ironiquement, je continuais, par instinct, à faire ce que je faisais toujours : observer les gens, au cas où un duo parmi eux pouvait avoir besoin de mon aide...
avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Lun 1 Mai - 15:18

Samedi midi. Heure du repas. Crucial. Ariane s'était levée une heure plus tôt. Elle n'était pas allée dans la boîte de nuit de Nyx la veille car elle avait bientôt des heures importantes à l'hôpital et des horaires assez chargés et compliqués. C'était de plus en plus difficile d'allier le travail de nuit en tant que barmaid et les études de médecine, et tôt ou tard, Ariane savait qu'elle aurait à faire un sacrifice. Mais pour le moment, elle ne se posait que la question de ce qu'elle allait manger. Elle attrapa une salade qui traînait dans le frigidaire et l'engloutit rapidement. Une banane et deux carrés e chocolat et elle était prête à aller réviser un peu dehors, par ce temps magnifique. La jeune femme allait sortir de l'appartement lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était en pyjama. Grognant, elle tapa un sprint pour aller sous la douche, évita de mouiller ses longs cheveux roux qui n'auraient aucune chance de sécher rapidement, et s'habilla en vitesse d'un legging noir et d'un haut blanc manches longues, assez léger.

Ariane récupéra son sac à dos qui traînait sur le côté du bar, y fourra son ordinateur et un classeur de fiches, puis, ses clefs dans une main, son téléphone dans l'autre, elle sortit, écouteurs fixés dans les oreilles, se dirigeant tout droit vers les jardins de Hampstead, le plus beau quartier de Londres aux yeux d'Ariane, celui où ne vivaient que les gens riches, celui où elle vivait. La demi-déesse alla s'allonger sur l'herbe, non sans avoir extirpé de son sac une serviette de plage, et sortit ses fiches pour réviser sous le soleil. Elle en était là lorsqu'elle aperçut un beau garçon qui marchait le long de l'allée des jardins. Le suivant quelques instants des yeux, Ariane esquissa un maigre sourire satisfait.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Lun 1 Mai - 23:14

Pourquoi cette fois il me semblait que personne n'avait besoin de mon aide ? Ou plutôt que ce n'était pas vraiment l'endroit pour leur donner la seule aide que je pouvais leur offrir ? Ce genre de passion se savoure plus dans l'intimité d'une chambre ou dans un lieu moins publique...

J'observais donc toujours, mais, maintenant, les personnes solitaires. Si je pouvais en arriver à former une paire, peut-être cette journée ne serait pas gâchée. Ma mère serait tellement déçue de voir le peu de succès que j'ai eu, ces derniers temps, à former des duos. De ma constatation, il me semblait que le gens faisaient de plus en plus semblant de s'aimer dans le but d'obtenir sexe ou argent. Quand je dis sexe, je ne veux pas dire une soirée remplie de passion entre deux êtres, ça semblait plus, pour l'homme, se vider les testicules.

Au moins, j'avais quand même eu du succès à former des couples; j'avais déjà aidé une grande partie des duos présents dans les jardins. Je me rendait compte de cette aide que je leur avais apportée tout en marchant. En les regardant, c'était comme si l'instant précis où je leur avais apporté mon aide me revenait en mémoire. Mais ce n'était pas tout le monde qui me laissait cette impression. Par exemple : cette rouquine, étendue sur une serviette, avec un petit sourire au visage, aucun souvenir ne me venait à l'esprit quand mon regard croisa le sien.

Mais quoi faire ? Le plus simple était quand même d'aller la voir et avoir une discussion avec elle. Peut-être que la jumeler avec quelqu'un serait difficile, mais si quelqu'un pouvait y arriver, c'était Cupidon, non? Donc moi (et oui, il m'arrive d'utiliser mon nom latin).

C'était donc dans cet objectif que je m'étais approché. Après tout, elle avait bien le droit de connaître le bonheur créé par un cœur allégé par l'amour.

- Bonjour.

Oui, je manquais d'originalité, mais c'était quand même la meilleure façon d'ouvrir la discussion. Surtout que j'ignorais quoi dire à une personne prise dans ses études. Quoi?! Elle était prise dans ses études, par un des rares samedis où les nuages n'assombrissaient pas le ciel ! Décidément, elle avait vraiment besoin de mon aide.
avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Mer 3 Mai - 18:50


Ariane allait se replonger dans ses fiches quand elle remarqua que le garçon qui avait attiré son regard sur le chemin se dirigeait vers lui. Faisant mine de ne pas le voir elle se concentra quelques instants sur son travail, si ça se trouve il allait juste retrouver quelqu'un de l'autre côté du parc et traverser la pelouse était le moyen le plus rapide de s'y rendre. La jeune femme fit glisser les fiches entre ses mains. Il ne suffisait pas d'être brillant pour réussir en médecine. Il fallait travailler, et cela ne dérangeait pas Ariane. Elle arrivait facilement à comprendre les choses et ce qu'elle faisait actuellement n'était que reprendre des choses qu'elle connaissait déjà. C'était pour cela qu'elle s'autorisait à travailler dehors et non à un bureau. Alors qu'elle en avait presque oublié l'inconnu qui l'intriguait quelques instants plus tôt, un ombre vint masquer le soleil qui arrivait sur sa peau et ne sentant plus sa chaleur elle leva la tête vers l'ombre en question et se retrouva en face de ce type qui lui lâcha un bonjour.

Bonjour sérieusement ? Déjà pourquoi il lui parlait ? Certes sa chevelure rousse attirait souven les regards, mais de là à venir la déranger dans son travail. Posant ses fiches sur sa serviette, elle se redressa sur les coudes et tordit sa tête vers lui, un oeil fermé pour le voir malgré le soleil.

" - On se connaît ?"

Lui demanda t-elle sachant pertinemment que ce n'était pas le cas. Elle l'avait un peu pris de haut, ce qu'elle faisait toujours. Après tout elle n'était pas du genre à se faire des amis à la première discussion, et puis, elle n'allait pas paraître toute guillerette de le voir, bien que sa vue était plaisante, il la dérangeait tout de même.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Ven 5 Mai - 0:39

Pourquoi lui avais-je dit bonjours ? Enfin, seulement ce simple bonjour? J'aurais tellement pu dire plus. Mais quoi ? Quoi dire à cette jeune femme ? J'avais déjà de la difficulté à croire qu'elle puisse plonger son regard et son esprit dans des fiches d'études.

Je me doutais bien qu'avec ce simple «bonjour,» je l'avais dérangé, mais pas au point qu'elle posa ses fiches pour se redresser et de me fixer d'un œil, l'autre étant fermé, avant de me dire :

" - On se connaît ?"

Avais-je vraiment besoin de répondre ? C'était évident que je ne la connaissais pas. Mais j'aimerais bien, ce serait déjà bien que je puisse la connaitre afin de l'aider. Qu'elle me prit de haut ne me dérangeait pas vraiment, j'avais à la base d'autres objectifs que le conflit pour ce petit détail, et puis, l'amour devait considéré tout son caractère.

- En fait, j'aimerais. Ça m'éviterait de me demander pourquoi une belle femme comme toi passe un des rares samedis ensoleillés sur ses études.

Je sais : je semblais vouloir flirter, mais ce n'était pas le cas. En plus, je ne crois pas que j'étais prêt pour flirter : ma famille, malgré le temps que j'avais passer loin d'elle, occupait trop ma tête. Psyché et Édoné me manquaient tellement. Comment je pourrais flirter avec une autre femme que la mère de ma fille ? Comment je pourrais lui faire cette trahison ?

Non, je ne flirtais pas. J'essayais de savoir ce qui lui passait par la tête. Elle aurait tellement pu faire mieux que passer une si belle journée comme celle-là à étudier. Peut-être réussirais-je à l'emmener à discuter ? Sinon, tant pis, elle n'aura qu'à lire ses notes et je la dérangerais à nouveau pour la connaitre et lui trouver un partenaire.
avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Ven 5 Mai - 17:05


Ariane avait ce foutu soleil qui l'aveuglait et la forçait à cligner bêtement de l'oeil. Pour ne pas avoir ce dérangement plus longtemps, la jeune femme décala légèrement la tête pour se retrouver dans l'ombre de son interlocuteur. Ah c'était mieux comme ça.

" - En fait, j'aimerais. Ça m'éviterait de me demander pourquoi une belle femme comme toi passe un des rares samedis ensoleillés sur ses études."

Ariane esquissa un demi sourire. Elle était mi satisfaite de la réponse : ce gars avait l'air de la draguer, mais le ton de sa voix n'y était pas, ce qui l'intrigua fortement. Pourquoi se poser cette question ? Il y avait beaucoup d'étudiants qui bossaient sur les pelouses juste avant leurs partiels, il n'y avait rien d'étranger à cela. Et puis il avait bien du être étudiant lui, s'il ne l'était pas encore ? Alors la question semblait ici pour meubler un vide, ou plutôt, pour être un voile, qui dissimulait une autre question qu'il ne pouvait pas poser directement, ou ne pas poser du tout. Mais que pouvait-elle être ? Ariane, définitivement convaincue qu'il y avait quelque chose d'intéressant à tirer de cette conversation, se déplaça de façon à se retrouver assise. Elle laissa l'autre debout, ne lui proposant pas de s'assoir à côté d'elle pour le moment : si ça se trouve, c'était juste un relou de plus.

" - Précisément pour qu'on me pose la question."

Dit elle avec un petit sourire satisfait. Elle était chiante elle le savait, mais bon ça ne la dérangeait pas qu'on ne l'aime pas.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Ven 5 Mai - 19:35

Cette belle rousse sourit , à moitié, à ma réponse. La satisfaisait-elle ? ou sentait-elle que j'essayais de la draguer bien que ce ne soit pas le cas ? Difficile à dire. Je ne la connaissais pas et, à vrai dire, j'avais bien besoin d'en apprendre plus sur la jeune femme qu'elle était. J'avais une curiosité, en plus, à son sujet : pourquoi rien ne me venait en mémoire quand je la regardait ? C'était comme si elle n'avait pas existé avant ? Comment n'aurais-je jamais pu la croisé avant ? D'accord, j'avais passé beaucoup de temps à chercher Psyché et notre fille, mais de là à ne pas avoir vu ces cheveux roux, je ne crois pas.

Parlant de ses cheveux, je les vis bouger. Difficile de ne pas remarquer des cheveux de feu bouger au moment ou la personne qui les portait s'assoyait. Décidément, je ne comprenais rien au mortels : elle avait laissé une place sur sa serviette, mais ne m'avait pas proposé d'y prendre place. Par contre, elle répondit à ma question :

" - Précisément pour qu'on me pose la question."

Elle portait un léger sourire satisfait en me répondant. Mais elle voulait faire chier, celle-là ! Heureusement que ça ne marchait pas avec moi. Ou, peut-être, était-ce parce que je voulais en savoir plus sur elle pour lui trouver le bon partenaire ? Mais bon, je n'avais pas réagi, même pas arquer un sourcil.

- Serais-je tombé dans le piège, alors ?

Je croyais bien que oui, après tout, je le lui avait demandé la raison d'avoir choisi ce superbe temps pour le gaspiller à étudier. Mais si c'était un véritable piège, cherchait-elle à rencontrer quelqu'un ? Si oui, pour trouver l'amour ou satisfaction sexuelle ? Comme je disais un peu plus tôt, le gens semblent de plus en plus vouloir que la passion, sans l'accompagner d'émotion. Si c'était son cas, c'était dommage : toute personne mérite mieux que ça, toute personne mérite d'aimer et d'être aimée.
avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Ven 5 Mai - 19:55

L'autre était stoïque, pas un mouvement, pas un sourire ou un rictus, pas une lumière dans son regard ne pouvait exprimer ce qu'il pensait. Cela agaçait un peu Ariane au fond. Elle n'avais pas l'habitude d'être abordée pour se retrouver à avoir une discussion certes intéressante, mais avec un mur de glace qui ne cillait pas. La demi-déesse était tout de même de plus en plus intéressée par cet intéressant personnage. Il était pour le moins atypique et ne semblait pas trop savoir où se mettre au vue de son rapide coup d'oeil à la serviette.

" - Serais-je tombé dans le piège, alors ? "

Mais que voulait-il à la fin ? Ariane était rarement déstabilisée, et elle ne se laisserait probablement marcher sur les pieds par ce type, mais en réalité elle ne comprenait pas trop où il voulait en venir. Les gens qui répondaient ce genre de choses les accompagnaient souvent d'un sourire taquin ou quoi que ce soit qui pourrait être charmeur. Mais lui non. Ariane était attentive aux détails, ce sont les petites choses qui font les grandes découvertes. Mais là elle ne voyait rien. Elle ne voyait que quelqu'un qui était très sérieux en face d'elle, peut être un peu trop par rapport à ce visage qui n'était pas du tout celui d'un gars sérieux.

"- Que me veux tu ?"

Demanda t-elle finalement, le visage un peu plus fermé, ignorant superbement la question qu'il lui adressait et qui réellement n'en était pas une. Après tout parfois il ne servait à rien de partir dans de grands discours, de passer par des chemins détournés, pour dire une vérité crue qui pouvait être beaucoup plus intéressante. La possibilité que sa question le fasse déguerpir n'était pas à ignorer, mais puisqu'il était plutôt ambigüe dans ses paroles tout en étant très clair dans son expression, la jeune rousse ne savait pas comment réagir et cela la déconcertait.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Ven 5 Mai - 20:56

Je ne faisais que la fixer depuis le début, et je savais que le manque de réaction de ma part, éventuellement, l'énerverait. J'aurais cru que ça aurait été le cas plus tôt. Encore une fois, c'était pour mieux la connaitre, et là, sur ses limites à accepter qu'un homme puisse être indifférant à ce qu'elle pouvait dire. Semblerait qu'elle n'accepte pas du tout.

"- Que me veux tu ?" Fini-t-elle par me demander.

N'avais-je pas déjà répondu à cette question ? De cette conversation, ce fut la première fois que je me permis de lui sourire. Pour accompagner ce moment de mes lèvres, je m'assieds en face d'elle, directement sur le gazon, pas besoin d'envahir sa serviette et son espace.

- C'est simple : je veux savoir pourquoi une jeune femme à la beauté quasi divine passe un rare samedi ensoleillé à Londres sur ses études ? Il y a tellement mieux à faire par une journée pareille.

Je me répétais, et je croyais que ça allait encore l'énerver.  Mais, avant qu'elle puisse me répondre, j'ajoutai :

-Ne me répètes pas que c'est pour te faire poser la question, je ne le croirai pas. N'as-tu pas des amis avec qui faire une sortie ? De la famille avec qui tu pourrais passer ta journée ? Je ne sais pas, il doit bien y avoir quelqu'un dans ta vie avec il vaut la peine de passer un journée comme aujourd'hui ? Sinon, je peux t'aider pour tes études.

Lui demandais-je l'autorisation ou lui proposais-je mon aide ? Peut-être un peut des deux. En fait, je dirais plus que c'était à mi-chemin entre les deux. Peut-être me proposerait-elle de faire autre chose, ça serait un bon début : elle laisserait ses études pour mieux utiliser le temps magnifique que Gaïa et Ouranos nous offraient.
avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Ven 5 Mai - 21:44

Sa question finalement semblait correctement posée puisqu'elle fut source non seulement d'un mouvement de la part du garçon, mais aussi d'un sourire qui accompagna ses propos. Ariane se demandait s'il était tout bonnement assez atypique pour être totalement de glace, ou s'il contrôlait la moindre parcelle de ses émotions comme elle, contrôle qui lui échappait en général lorsqu'elle s'énervait.

- C'est simple : je veux savoir pourquoi une jeune femme à la beauté quasi divine passe un rare samedi ensoleillé à Londres sur ses études ? Il y a tellement mieux à faire par une journée pareille.

C'est qu'il lui avait déjà posé la question. Malgré tout, Ariane aimait travailler. Elle regarda le garçon droit dans les yeux, alors qu'il s'était assis dans l'herbe en face d'elle. Il avait probablement anticipé le fait qu'elle allait lui proposer de venir s'assoir. Manifestement il ne comptait pas partir et quelque chose dit à Ariane que ce n'était pas plus mal. Il n'avait pas tout à fait tort : il faisait beau et elle bossait. Pourquoi déjà ? Parce que ses études étaient très prenantes. Mais il devait forcément ya voir une autre raison, quelle était-elle ? Ariane ne fuyait personne, mais elle n'avait personne à voir. Elle allait répondre qu'ils avaient déjà eu cette discussion il y a environ trois phrases mais il la pris de court en ajoutant promptement :

-Ne me répètes pas que c'est pour te faire poser la question, je ne le croirai pas. N'as-tu pas des amis avec qui faire une sortie ? De la famille avec qui tu pourrais passer ta journée ? Je ne sais pas, il doit bien y avoir quelqu'un dans ta vie avec il vaut la peine de passer un journée comme aujourd'hui ? Sinon, je peux t'aider pour tes études.

Cette fois le sourire de la jeune femme s'élargit. Il était moins bête qu'il en avait l'air finalement. Des amis ? Mhh oui Ariane avait beaucoup "d'amis" avec qui faire des sorties shopping, qui étaient plutôt des groupies ou des camarades, de vrais amis, elle en avait peu, très peu. Après pourquoi elle n'était pas allée passée un après-midi avec ces filles ? Parce qu'en général, elles n'ont pas beaucoup de discussion, et que cela devient vite lassant de parler avec elle. Ariane préférait les avoir pour aller en soirée, et il ne fallait pas rester trop longtemps avec ce genre de gens, après ils ne vous lâchent plus et finissent par ternir votre réputation. Sortir avec des hommes alors ? Pour finir par une partie de jambe en l'air au milieu de l'après-midi ? Non merci pas le samedi. Non non le samedi était le jour de détente, le jour de repos où elle ne voyait pas tous les gens qui lui étaient extérieurs. Bien sûr il y avait bien Helen, sa jumelle, mais elle n'était pas là aujourd'hui, probablement aller gérer un truc de bouquins.

Il lui proposait de l'aide pour ses études mais elle doutait du fait qu'il s'y connaisse en médecine, quoi qu'il pourrait toujours l'étonner, mais maintenant qu'ils avaient démarré cette discussion, l'esprit de la jeune demi déesse n'était plus au travail mais à la tchatche.

" - Mhh non il n'y a personne avec qui je voudrais passer mon après-midi. Par contre je doute que tu puisses m'aider avec mon travail. Je te retourne la question, que fais tu tout seul alors puisque tu trouves ça étrange que je sois seule ?"

Dit elle ramenant ses jambes en tailleurs prêt de son corps, posant ses mains dans la pelouse et jouant avec les brins d'herbe qui se trouvaient juste devant elle.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Sam 6 Mai - 15:33

Comment avais-je fais pour rester immobile aussi longtemps, sans même lui avoir offert un sourire ? Ça se résumait en quelques mots : je m'étais fixé l'objectif de lui trouver un partenaire - peut-être une, selon ses préférences. Mais pour y parvenir, et surtout trouver le bon, il me fallait un peu mieux la connaitre et connaitre certaines de ses limites.

Oui, j'avais choisit des tester sa patience, et elle semblait en avoir peu. Elle me sembla même être un peu agacée de faire tourner cette discussion en rond. Pourquoi gaspiller sa journée dans les études ? Je me doutais bien du domaine d'étude qu'elle faisait, j'avais quand même remarqué les livre d'anatomie et de biologie, mais malgré que la médecine pouvait être un peu difficile, ça n'e l'obligeait pas à étudier sous le soleil...

Mais, avant qu'elle ait pu me répondre à nouveau qu'elle désirait qu'on lui pose la question, j'avais ajouté que répéter sa réponse ne me satisferait pas. On peut bien vouloir attirer l'attention, mais pas à ce point, je me trompe ?

Toujours assis en face d'elle, je l'observais ramener ses jambes en tailleurs tout en l'écoutant me dire qu'elle n'avait personne avec qui passer sa journée et décliner mon offre de l'aider dans ses études. Il est vrai que je ne connaissait que peu de la biologie humaine. Et à vrai dire, mon domaine d'expertise était la romance et la passion. Si le deuxième pouvait s'apparenter à la biologie, je ne voulais pas lui paraître pervers de mieux connaitre le système reproducteur. Mais, même si j'avais voulu y répondre, elle m'avait déjà renvoyé ma question : qu'est-ce que je faisais seul si je trouvais bizarre qu'elle le soit ?

-Je profite de la belle journée pour rencontrer des gens. Par tout hasard, j'ai eu la chance de rencontrer un belle rousse qui passe sa journée à étudier.

Je ne me forçais même pas à sourire, nul besoin, mon sourire m'était venu seul. Peut-être que, cette fois, je semblais un peu plus draguer, mais ce n'était toujours pas le cas. Hors de question que j'abandonne l'idée de revoir une jour ma femme.
avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Sam 13 Mai - 17:30

Ariane ne restait pas souvent seule, elle avait pour habitude de se trouver des amis de dernière minute, mais se retrouver au calme avec soi-même, surtout pour étudier, était quelque chose qu'elle aimai faire de temps à autres. Manifestement aujourd'hui elle n'aurait pas son temps de repos. Mais cela ne la dérangeait pas tant que ça, sachant que faire de nouvelles rencontres était toujours pour elle source de joie, ou alors ça finissait assez mal certes. Pas pour elle.

" -Je profite de la belle journée pour rencontrer des gens. Par tout hasard, j'ai eu la chance de rencontrer un belle rousse qui passe sa journée à étudier."

Ariane haussa un sourcil. Pourquoi il ne lui parlait pas directement, c'était bizarre, quand il parlait d'elle il utilisait la troisième personne du singulier, chose à laquelle Ariane était peu habituée. En réalité il ne connaissait toujours pas son nom, et en général, les gens la qualifiaient par sa chevelure de feu. En même temps rares étaient ceux qui avaient une telle tignasse. Il était donc très ouvert, il voulait rencontrer des gens, mais pourquoi faire ? Il ne pouvait pas tout simplement aller voir ses amis, sa copine, n'importe qui d'autre ? Mais non il était venu lui parler et pourtant semblait attendre quelque chose d'elle qu'elle n'arrivait pas à déceler. C'était pour le moins étrange.

" - Il faut bien étudier dans la vie, sinon on se retrouve dans la rue à juste rencontrer des gens."

Dit elle avec un léger sourire taquin. Bon c'était un peu lui dire qu'il lui paraissait être un glandeur, mais en réalité, elle n'en savait rien. Peut être que c'était son seul jour off depuis des semaines, peut être qu'il était richissime et n'avait pas besoin de travailler, peut être qu'il avait eu un accident qui l'empêchait pour le moment de reprendre son travail...

" - Au fait je suis Ariane."

Dit elle sentant que la conversation n'allait pas s'arrêter là. Il fallait bien qu'elle lui dise son prénom si elle voulait mettre elle-même un nom sur ce beau visage. Pourquoi il ne lui avait pas l'air d'être intéressé par elle ? D'habitude les garçons l'étaient, mais lui il semblait juste : froid. Peut être qu'il avait trouvé la femme de sa vie. Ariane sourit intérieurement à cette pensée : la femme de sa vie ne pouvait pas exister, il n'y avait pas d'amour qui puisse être de la sorte. Enfin l'amour tout court ce n'était que des réactions chimiques à l'intérieur du corps, rien qu'on ne puisse expliquer, rien qui ne puisse durer éternellement. Les gens croyaient en l'amour et Ariane trouvait ça bête, c'était juste une excuse pour se rassurer, pour ne pas être seul à vie parce que l'homme à peur de la solitude, et pour se dire, si l'on est seul, que le grand amour peut être là, à chaque coin de rue. C'est un espoir vain que de croire en l'amour, et les gens qui y croient fermement finissent toujours par être déçu. Et puis si c'était pour tromper les gens comme sa mère le faisait, elle préférait directement passer aux relations nocturnes.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Dim 14 Mai - 1:09

Connaitre son prénom aurait pu m'être utile, j'aurais pu l'appeler par celui-ci plutôt que la qualifier par la couleur de ses cheveux. Était-ce pour cela qu'elle avait haussé un sourcil ? Ou était-ce parce que j'avais affirmé vouloir rencontrer de nouvelles personnes ? Chose fausse, malgré le temps, je me sentais toujours dans l'obligation de faire naitre passion et affection entre deux personnes; après tout, c'était dans ma nature. D'un autre côté, qu'aurais-je bien pu faire ? Je n'avais plus personne; je ne voyais ni ma mère, ni mon père, ni ma femme et, malheureusement, ma fille n'était pas près de moi.

" - Il faut bien étudier dans la vie, sinon on se retrouve dans la rue à juste rencontrer des gens."

Essayait-elle de m'insulter ? Sa phrase et son sourire me rendait un peu confus, était-elle sérieuse ou était-ce du sarcasme ? Si seulement elle savait où je travaillais, elle ravalerait ce sourire, ou bien il s'élargirait par satisfaction. Mais bon, il valait la peine de poursuivre cette conversation, car, sans même lui demander​, je pus apprendre son nom :

" - Au fait je suis Ariane.

- Heureux de te rencontrer, Ariane. Je m'appelle Jared."

Je lui tendais la main, je m'étais habitué à cette coutume avec l'évolution des époques. Combien en avais-je traversé en attendant Psyché et Édoné ? Trop. Tout en lui présentant ma main, j'affichais un sourire sincère. Que faire de plus ? Peut-être clarifier un point :

"- Au fait, je ne suis pas dans la rue. Loin de là, je suis sous-directeur à Olympus Corporation. Et c'est rare que j'ai la chance  de rencontrer de gens, je travaille trop."

Et c'était sans compter ma tâche divine qui n'était pas rémunérée. Pourquoi mes activités se résumaient à Olympus et mon bénévolat divin ? Même ce moment-là, c'était encore cette tâche que ma mère m'avait confiée que je faisais. J'étais prêt à sacrifier mon temps pour me permettre de comprendre cette fille et l'emmener à aimer quelqu'un. La réciproque pourrait être facile, cette jeune femme rousse qu'était Ariane était très jolie. Différente de Psyché et ma mère, mais très jolie, tout de même.

Pourquoi je devais toujours comparé tout à ma vie passé ? Pourquoi étais-je incapable de passer à autre chose ? Peut-être l'orgueil des dieux, finalement. Combien de fois avais-je vu Zeus perdre patience à cause de son orgueil ? Et Kronos, le Titan et le père de Zeus, n'avait-il pas avalé tous ses enfants pour conserver son titre de dirigeant du monde ? Croyais-je vraiment que Psyché me reviendrait ? Je n'était même pas certain de sa réaction, si je la revoyais enfin, ni même de la mienne. Penser que ça puisse mal tourner me donna une larme que j'essaya de dissimuler. Avais-je réussi ?
avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Lun 22 Mai - 20:00


Ariane avait à peine eu le temps de se plonger dans ses réflexions qu'il lui tendait la main en lui disant s'appeler Jared. Ce n'était pas un prénom qu'elle connaissait chez de nombreuses personnes et elle ne savait pas trop dire s'il collait à ce visage ou pas. Ariane regarda la main qui lui était tendue. Elle ne serrait pas très souvent la main des gens, d'habitude elle n'avait de contact qu'avec ceux qu'elle avait déjà rencontré plusieurs fois, enfin pour ses amis, et du coup, cela lui fisait bizarre. Les seules personnes a qui il lui arrivait de serrer la main c'était quand elle était à l'hôpital, pour parler aux patients, sinon au bar elle n'avait pas de temps pour cela avec ses clients. Elle faillit ne pas la saisir mais devant le sourire sincère qu'affichait le jeune homme elle lui tendit sa main dans une poignée assez ferme, chose qu'on lui avait toujours dit, et répondit à son sourire laissant découvrir une dentition parfaite. Cela devait être drôle vu de l'extérieur deux personnes assises sur une pelouse qui se serrent la main alors qu'elles discutent déjà depuis quelques minutes.

"- Au fait, je ne suis pas dans la rue. Loin de là, je suis sous-directeur à Olympus Corporation. Et c'est rare que j'ai la chance  de rencontrer de gens, je travaille trop."

Un petit rictus étira le côté de la bouche d'Ariane. Sous-directeur rien que ça, mais qui dont était ce jeune garçon. Ariane savait que son père était le grand PDG de cette boîte qui gérait un peu tout, il était peut être un de ses sous directeurs dans une certaine filière, elle se demanda s'il fallait qu'elle fasse part à ce garçon que son père était son boss. Peut être que ça ruinerait toute leur chance de potentielle relation, il ne faut pas être ami avec la fille du patron, mais en même temps, Ariane n'était pas réputée pour avoir des amis, juste des connaissances donc bon rien de très sérieux.

Alors qu'elle était encore en réflexion, elle vit une larme rouler sur la joue de son interlocuteur. Ca c'était très bizarre. Ariane fit comme si elle n'avait rien vu, mais son manque de tact légendaire repris le dessus.

" - Je t'avoue qu'en général je ne fais pas pleurer les gens."

Elle pencha sa tête sur le côté, comme toujours quand elle est dans l'incompréhension, et ouvrit de grands yeux attendrissants. Personne ne pleurait comme ça, les hommes c'était pas du genre à pleurer pour rien si ? Enfin, elle était sure que ce n'était pas de sa faute, ce qui voulait dire qu'il n'écoutait pas du tout leur conversation, ou tout du moins qu'il était complètement perdu dans ses pensées. Qu'est ce qui pouvait tant le hanter comme ça ? Une mort ? Une maladie ?

- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Lun 22 Mai - 20:31

Au moins, j'avais eu droit à une poignée de main plutôt ferme de sa part, accompagnée par un superbe sourire. Et ma remarque sur mon manque de temps lui donna un léger rictus. Et pour manquer de temps, j'en manquais. Déjà, je travaillais plus de cinquante heures à Olympus, si je n'avais d'heures supplémentaires à faire, j'y ajoutais la tâche du dieux que j'étais, et ça en prend du temps pour faire naitre l'amour. Et cette fille m'en demanderait plus que la moyenne, voir, possiblement, le double du temps que ça me prend, en général.

Dire que penser à cette tâche m'avait ramener à penser à la famille que j'avais perdu. Près de deux milles ans s'étaient écoulés et tout ce beau monde me manquait tellement que j'en avais échappé une larme. Visiblement, je n'étais pas parvenu à la caché avec ce qu'elle me dit :

" - Je t'avoue qu'en général je ne fais pas pleurer les gens."

J'essuyai rapidement cette larme; je n'en avais aucunement honte, mais je ne voulais pas mettre Ariane mal à l'aise non plus. De plus qu'elle avait penché la tête de côté, un air interrogateur sur le visage, accompagné de yeux attendrissants. Que pouvait-elle bien se dire ? Que j'étais faible, sans même savoir ce qui m'avait fait échappé cette larme ? En fait, je n'étais pas faible, j'étais seulement sentimental, chose normale.

-Ce n'est pas ta faute, en fait. Je manque tellement de temps que je ne peux même voir ma famille, et ils me manquent tous. Ma fille, en particulier.

Ariane pouvait-elle comprendre ce que je ressentais pour Édoné ? Ou même sa mère ?
avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Lun 22 Mai - 21:38

Il essuya d'un revers de la main la larme qui coulait sur sa joue. Bon et bien c'était bizarre tout ça. Mais bon il n'avait pas l'air des plus gêné par ce genre de choses. En général lesh hommes cachaient leurs larmes, pas lui. Ariane n'en voyait que très rarement pleurer, en général quand elle brisait des coeurs, et même ils se laissaient plus facilement aller à la colère qu'aux larmes. Pourquoi disait on que les larmes c'était pour les femmes et que ça rendait les hommes faibles ? C'était une bonne question, encore un de ces clivages sociaux inutiles. Les larmes se déclenchent chez les hommes comme chez les femmes sous la douleur c'est bien connu, pourquoi il n'en serait pas de même pour toutes les larmes ?

" - Ce n'est pas ta faute, en fait. Je manque tellement de temps que je ne peux même voir ma famille, et ils me manquent tous. Ma fille, en particulier."

Ariane fronça les sourcils en regardant le visage de Jared, les yeux plissés. Ce mec, venait de lui dire qu'il avait une gamine. Mais il faisait super jeune. Bien sur dans leur époque, les gens pouvaient avoir des enfants jeunes, mais c'était tout de même bizarre : père à son âge, avec un poste aussi important à Olympus Corporation ? Il y avait probablement quelque chose de louche là-dedans. L'esprit d'Ariane se demandait implicitement si ce gars ne pouvait pas être comme son père, un dieu sous couverture, et se dit que c'était bien possible, mais se garda d'en parler, il ne manquerait plus qu'elle passe pour une folle si elle avait tort.

" - Oh tu as une fille ? Et elle a quel âge ?"

Demanda la demi-déesse en faisant mine d'être intéressée, alors qu'elle n'était pas le moins du monde attendrie, mais surtout préoccupée par cette question qui la taraudait.

- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Jared Lust
Dieu de l'Amour
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 50
Voir le profil de l'utilisateur

Re: How to make her believe PV. Ariane
Lun 22 Mai - 22:39

Ariane fronça les sourcils; trop tard, j'avais déjà mentionné Édoné. Le plus dérangeant, c'était la façon qu'elle avait de me regarder, les yeux plissés. Ça devait lui faire bizarre de voir quelqu'un qui paraissait si jeune occuper un poste important dans l'une des entreprise les plus importantes du pays - sinon du monde - et ayant déjà un enfant. Moi-même, je me serais probablement posé des questions. Mais ce regard me perturbait.

" - Oh tu as une fille ? Et elle a quel âge ?"

J'avais éveillé sa curiosité, semblerait. Ou elle faisait semblant, cherchant une autre information. Quoi répondre ? Je ne pouvais pas avoué à Ariane que ma fille avait déjà plus de deux milles ans. Elle allait me prendre pour cinglé et me faire enfermer dans un hôpital psychiatrique, déjà que je la dérangeais dans ses études.

-Effectivement, j'ai une fille. Et elle doit avoir commencé l'école en septembre, à moins que sa mère lui fasse les cours à domicile. Comme je disais :  je travaille trop. Et je n'ai pas vu ma fille, ni sa mère, depuis que je travaille à Olympus.

Je sais, je n'aurais pas dû mentir, mais je ne pouvais pas non plus lui avouer mes origines et l'âge véritable qu'avait mon petit ange. Et je devais changer de sujet, avant que l'unique larme que j'avais laissé couler devienne un véritable torrent.

-Et toi, tu as quelqu'un qui a de l'importance à tes yeux ?

Peu de chance qu'elle ait aussi un enfant, mais elle devait bien avoir ses parents, non ? Sinon, malgré qu'elle n'avait personne pour ce jour-là, elle devait avoir des amis, dont au moins un ou une qui était un peu plus près d'elle ? Moi, il ne me restait personne. J'étais, depuis la fin des Olympiens, une goutte d'eau dans un océan de solitude. Et plutôt qu'essayer de me refaire une vie qui pouvait avoir un sens, je bossais dans une entreprise plusieurs heures par semaines et je gardais mes temps libres pour aider les autres à trouver la personne qui signifierait tout pour eux. Même Ariane méritait cette personne auprès d'elle...
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

Re: How to make her believe PV. Ariane

 
How to make her believe PV. Ariane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Make the Evolution V4
» Make some NOISE !
» Make-up
» Le fil d'ariane
» AXEL&NIRI ✿ make love, not war.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Olympia :: Londres :: Hampstead :: Les jardins-
Sauter vers: