AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Mar 25 Avr - 21:50


« Faudra-t-il que je cours... »

Nom complet • Eléa Alizéa MacGuire Surnom(s) • El', Elly, Ella. Lieu de naissance • Athène, en Grèce même si son père est originaire d'Ecosse, et sa mère de Londres. Date de naissance • 15 juillet 1982. Âge • 34 ans. Statut matrimonial • Célibataire Métier • Reporter sans frontières. Loisirs principaux •Elle est fan de divers sports, comme le baseball, le Hockey sur glace, le surf, le basket... En fait, c'est un véritable garçon manqué, et elle est un peu touche à tout, mais vous la verrez plus en train de faire son jogging matinal et des abdos, que de soulever de la fonte.Dans tous les cas, elle peut s'adonner à une activité qu'elle adore grâce à cela. Elle peut manger comme dix, c'est une véritable gourmande, mais ne prendra pas spécifiquement un gramme. Étant végétarienne, ce qu'elle mange la plupart du temps reste facile à écouler pour elle. Elle adore également chanter sous la douche, et faire des blagues aux gens en avançant à pas de sioux, afin de bondir sur eux et leur faire peur. Elle est fana des Disney et paradoxalement des films à l'eau de rose, devant lesquels elle pleure souvent... Allez comprendre... Elle collectionne les cartes postales.Peurs • Elle a peur des chats, même si elle adore les animaux en général. Elle ne croît pas en l'amour, du moins c'est ce qu'elle prétend, elle a surtout peur d'aimer, de s'attacher et d'en souffrir. Ascendance • Apollon. Capacités • Rêves prémonitoires, de l'ordre de la divination, comme une vision, mais en rêves (avec possibilité de devenir Oracle). Cela, c'est pour l'héritage familial (pouvoir personnel). Pour ce qui est de la qualité surnaturelle, Eléa a une prédisposition pour les langues étrangères.
Avatar • Natalie Dormer. Crédits • Mystic World.

Eléa A.
MacGuire

Voici mon caractère
Le premier trait de caractère qui se remarque chez Eléa, c'est sa nature un peu garçon manqué. Généralement, elle n'ira pas s'attifer comme une pouliche du dimanche, surtout que son métier, qui consiste à voyager pour partie de son temps, n'est pas propice à une mise sur son 31. Cela peut arriver mais en de rares occasions, comme pendant les fêtes, ce genre de choses, mais sa démarche restera parfois un peu féline, comme celle d'un homme. Pour autant, elle ne fait pas non plus camionneur, il ne faut pas exagérer. Pourquoi décrire son physique? Parce que son physique dépeint en parti, ce qu'elle est. On peut remarquer son air songeur, soucieux, ou contrarié, très rapidement. Son visage est un vrai miroir même si son cœur reste fermé à la peur de souffrir, et endurci à cause des épreuves qu'elle a vécu.

Ambitieuse, et opiniâtre et persévérante, elle saura se donner les moyens de ses ambitions. Elle fera tout pour réussir ce qu'elle entreprendra. D'ailleurs, c'est aussi une bosseuse acharnée, déterminée, travailleuse et sérieuse. Elle est aussi têtue, décidée, et quand elle veut quelque chose, il est rare qu'elle ne l'obtienne pas. D'ailleurs, elle peut se montrer charmante et charmeuse quand c'est le cas. Cela ne veut pas dire qu'elle vous tombera dans les bras, mais vous fera peut-être croire qu'il pourrait y avoir quelque chose (sans briser des cœurs quand même), ou vous récompenser d'un baiser si vous l'avez mérité. Mais pas plus.

Cela n'en fera pas une personne capricieuse pour autant. Elle sait que parfois, il vaut mieux laisser couler, et choisir les bons combats, que de s'acharner pour une cause réellement perdue.

Ce caractère en acier trempé, ne va pas sans un certain "lunatisme". Vous connaissez vous, quelqu'un d'humeur toujours égale face à toutes les situations? Soit c'est un psychopathe, soit un psychorigide qui cache des sentiments derrière des apparences, parce que l'être humain est fait de nuance. Comme tout être humain, Eléa ne peut pas être juste toute lisse. Elle n'est ni bonne, ni mauvaise, juste humaine.

Bien qu'elle puisse se montrer sarcastique, voire caustique, c'est une amie sincère et dévouée, loyale, gentille, attentive et attentionnée, pour ceux qui la connaissent depuis toujours ou quand vous arrivez nouvellement dans sa vie et que vous avez su gagner sa confiance. Cela peut être plus ou moins long. Parfois certains feeling ne s'expliquent pas. Elle est également serviable, authentique, drôle et sociable (quand ça lui chante, en ce qui concerne le dernier point). Et oui, même si elle est d'un naturel calme et timide, ça ne l'empêche pas d'aimer parler aux gens, quand elle juge qu'ils en valent la peine.

Elle a beau également se montrer posée et discrète, ne cherchant pas à attirer l'attention sur sa personne, elle reste une personne ouverte, sincère, authentique, amicale quand on a su l'apprivoiser. Cependant, n'essayez pas de la dompter sinon vous aurez affaire à ses petits poings. Tout comme vous risquez un coup de boule, bien qu'elle soit pacifiste dans l'âme, si vous touchez aux animaux et à la nature, si vous ne la respectez pas.

Elle peut se montrer très rebelle, quand quelque chose ne lui plaît pas. Il lui arrive d'être assez drôle, parfois blagueuse, même si certaines taquineries peuvent sembler un peu... poussiéreuses, de mauvais goût ou niaises. Mais vous saurez tout autant la faire rire. D'ailleurs, il n'est pas rare que vous la voyiez s’esclaffer la main devant la bouche pour cacher ses dents (c'est un pur réflexe né de l'enfance, pourtant, elle a toujours eu de jolies dents).  Elle a le rire facile et ne se laisse pas abattre par la vie et ses obstacles. C'est une battante, un peu pudique, en somme.


Voici mon histoire
Mélisandre, chanteuse amatrice londonienne, était enceinte jusqu'aux yeux quand elle avait réussi à convaincre, comme elle le faisait toujours, son mari, petit batelier londonien originaire d'Ecosse et qui ne pouvait jamais rien lui refuser, de partir en croisière pour faire un petit tour du monde. Déjà, bien avant qu'Eléa ne vienne au monde, ils prisaient tous deux les voyages et la découverte de cultures étrangères, et c'était peut-être ce qui leur avait fait choisir leurs travails respectifs. Bien-sûr, ils transmettront très tôt ces goûts à leur fille, dont la vie débuta à Athènes lors d'une des étapes du séjour de croisière.

Comme l'avait prévu Scott, il était dangereux de partir autour du monde, surtout que la petite fille pouvait arriver d'une minute à l'autre, puisque la jeune femme était dans son sixième mois et avait le col déjà bien trop dilatée. La station debout avait même été déconseillée par l’obstétricien. Imaginons qu'elle donne vie dans le bateau même ou dans un pays où les soins sanitaires n'étaient pas assurés comme en Europe?

Ils étaient en train de faire la queue quand ils rencontrèrent une femme aux yeux blancs, comme nimbés d'un voile, leur barra le passage. La jeune femme ayant insisté pour aller voir "L'ORACLE", ce qui pour son mari était un ramassis de bêtises pour faire cracher au bassinet les petits touristes, et des récits de bonne femme, se vit arrêter en bloc. Elle frissonna, quand la femme lui murmura qu'elle devrait appeler sa fille Cassandre, car elle était promise à une grande destinée. Elle ajoutait même que si ses parents l'empêchaient de vivre sa propre destinées, sa vie serait malheureuse, et que de toute manière, en attendant, elle serait semée d'embûches. Elle avait eu l'indécence même de poser sa main sur le ventre de la mère.

La future maman ne pu assister à la consultation de l'Oracle, car apeurée, elle sentit des coups de pieds de son enfant. Elle avait pensé à cela, mais en réalité, la somme de fatigue, la station debout depuis un moment, le surmenage et la frayeur, avaient déclenché des contractions et l'accouchement à proprement parler. D'ailleurs, à peine eut-elle le temps de se tourner vers son mari, afin de trouver en lui un soutien et ne pas tomber, terrassée par la douleur, que la vielle dame avait disparue comme par magie. Superstitieuse de nature, Mélisandre voulu quitter l'endroit séance tenante, mais avec le travail qui avait commencé, c'était peine perdue. Et bientôt ce fut presque sa personne qui fut la "distraction" des touristes.

Après avoir reçu bons soins à la maternité athénienne, et avoir séjourné plus d'une semaine là-bas, en observation et ainsi que sa fille, elle fit des pieds et des mains pour repartir dans son pays natal, à Londres. Elle avait vu la naissance de la petite, comme un présage aux prédictions de la vielle femme et voulait instamment repartir d'ici, craignant pour la vie de son enfant. Cependant, elle fut forcée de rester avec son mari le temps que la petite soit saine et sauve.

Ainsi, quelques mois plus tard, ils rentrèrent dans leur chère patrie. Tout aurait pu s'arrêter là.Malheureusement, même une fois rentrée, Mélisandre se rendait malade, totalement obsédée par cette histoire. Elle pressentait que c'était vrai, du moins c'est ce qu'elle affirmait constamment à son mari. Oh début, cela ne l'inquiéta pas outre mesure, mais plus les années passait et plus cette obsession rongeait sa femme, et érodait la force de leur couple, bien que l'homme tentait de se persuader que sa bien-aimée finirait bien par se rendre compte que tout cela n'avait aucun sens. Jusqu'au jour de ses 5 ans où Eléa, leur petite puce tomba dans les escaliers. Une simple glissade inconsciente sur la rambarde de bois avait suffit à la faire tomber. Une légère commotion, et la petite était rentrée à la maison, fraîche et pimpante, comme si de rien était. 

Eléa, qui dormait à l'étage, se réveilla la nuit suivante, en entendant du bruit en bas, ou plutôt, des gens qui se disputaient. Elle se leva, descendit silencieusement les escaliers, et s'arrêta à mi-chemin, se faisant la plus discrète possible pour observer ce don il s'agissait, à travers les étroits barreaux de la rampe qui la cachaient presque totalement:

"Mais si! Puisque je te dis que...!, les pleurs déformaient les visages de la native grecque.
-Arrêtes une bonne fois pour toute avec ça Melissandre! Il n'est pas question d'aller habiter ailleurs qu'ici avec notre fille! Non!, il l'interrompait encore une fois, comme depuis chacune de ses tentatives d'argumenter, depuis au moins une heure, Mets fin à ce délire tout de suite ou je demande le divorce! J'en ai plus qu'assez de tes caprices et tes petits délires! Je te le répète, Eléa est tombée, parce que comme toutes les gamines de son âge elle a fait une bêtise. Il n'y a pas de destiné, rien de divin ou quoi que ce soit qui ait avoir avec ce qui s'est passé hier. Regarde, elle se porte comme un charme et...
-Papa, arrêtes de crier sur maman!"

L'interruption de la petite mit fin au débat, pour la soirée, du moins. Scott parti en trombe en claquant la porte, encore énervé. Il découcha, ce soir là, et Mélisandre eut tout le loisir de se souvenir de l'erreur qu'elle avait fait environ six ans auparavant. Elle n'était pas prête de recommencer. Elle avait eut une aventure, avec un beau jeune homme, suite à leur première dispute avec Scott. Elle avait d'ailleurs peur qu'il reproduise le même schéma qu'elle ce soir, la tromper, sur un coup de tête. Sauf que le sien, à elle, avait eu pour conséquence la gestation d'Eléa. Elle fit promettre au bellâtre, quand elle l'apprit, de ne rien en dire à personne, pas même à son enfant à venir. Au moins, pas avant qu'elle ne soit adulte et prête à l'entendre. Parce qu'elle ne voulait pas détruire sa relation avec son mari, à cause de cette regrettable erreur. En même temps, elle voulait de ce bébé, et l'avait donc gardé, en faisant croire au batelier qu'il était le sien. Les cheveux blonds comme les blés, Eléa ressemblait plus à son père, qu'à son géniteur, la supercherie tiendrait donc bon. A moins qu'Alan, l'amant d'un soir, ne parla. Elle n'eut plus de nouvelle de lui après lui avoir appris pour l'enfant d'ailleurs.

Scott revint le lendemain, et fit promettre à Mélisandre de ne plus parler de tout cela, au risque de mettre en péril leur couple. Cela calma la jeune femme pendant un temps, mais chassez le naturel, il revint au galop. Ainsi, les mois qui suivirent ressemblèrent à l'enfer pour Eléa. Elle en vint à prier que son père s'en aille, car il devenait odieux avec Mélisandre. Elle éprouva même un grand soulagement quand son père quitta la giron familial pour aller dormir chez un copain... Après quoi, elle et sa mère ne le revirent plus jamais. Il ne se présenta pas au tribunal quand sa femme concéda à lui renvoyer les documents du divorce dûment complétés, qu'il lui avait fait livrer trois mois plus tôt. C'était le chagrin de la petite qui l'avait aidé à prendre la décision qui s'imposait. L'abandon du père et sa non présentation lors du jugement jouèrent sur le fait que la mère obtint la garde de la petite fille. Eléa ne savait pas que son père avait tout bonnement disparu de leur vie en apprenant l'incartade passée, par la bouche de sa femme qui voulait juste lui faire du mal, lors d'une énième dispute. Ils en étaient venus à se haïr et à se pourrir l'existence, de toute façon.

Un an passa, où la mère rassembla tout ce qu'elle pouvait, et épargna le moindre centime pour partir vivre en Europe, tout sauf rester en Angleterre, où même son seul salaire de chanteuse amatrice, ne saurait la faire subvenir à leurs besoins à toutes deux. Elle aurait pu aller s'installer n'importe où, mais pour des raisons qu'Eléa ignore encore, elle opta pour la France, et plus précisément Paris. Elle acquit la nationalité français un peu plus tard. Elle fit une grande partie de sa scolarité là-bas, se passionnant pour les cultures et les civilisations étrangères et l'étude des dogmes religieux. Pour autant, elle ne se destinait pas à des études dans le domaine. Elle voulait devenir archéologue, depuis qu'elle avait passé un stage d'été dans le sud de la France, et fit des études dans ce sens, en histoire, pour le moment. Sa mère, qui voulait l'encourager dans tout ce qu'elle entreprenait l’emmenait chaque été dans divers pays différents qui lui permirent de satisfaire sa curiosité, jusqu'à ses 25 ans. Elle finit par se spécialiser dans la recherche sur les cultures hellénistiques, éprouvant un penchant particulier et incontrôlable pour la Grèce, seul sol qu'elle n'avait pas foulé avec sa mère, qui l'empêchait d'aller là-bas ( la jeune femme l'ignorait sinon, elle se serait rebellée, mais sa mère avait toujours de bons prétextes et crédibles aux yeux d'Eléa pour qu'elle ne s'y risque pas, pour l'instant...) Londres aussi, était un sujet "tabou", mais comme elle savait que sa mère y avait eu des souvenirs douloureux avec son père, elle n'insista pas, mais se jura d'y habiter plus tard.

La jeune femme obtint ses diplômes avec succès, ainsi qu'une place d'enseignante chercheuse à l'université, grâce à son acharnement, son travail passionné et sa grande intelligence, à l'âge de  30, après un combat d'un an contre un cancer. Quand les événements semblèrent aller mieux, cette fois-ci, ce fut la mère de la jeune femme qui tomba malade. On lui diagnostiqua une forme de démence, et elle dût être internée. Cette situation était difficile, mais la jeune femme fit face aux malheurs avec bravoure, son travail aidant, toutes ses années, se relevant comme à chaque fois, comme lorsqu'elle perdit son appartement dans un incendie.

Malgré tous ses obstacles, son amour pour ce qu'elle faisait ne la quittait pas, mais elle avait franchement besoin d'autre chose et de tourner la page. Elle suivit une formation de photographie, puis des études de journalisme, et devint reporter sans frontières. Sa première étape lors de ses voyages à travers le monde, fut naturellement la Grèce, qu'elle n'avait pas oublié pour autant, juste remis à plus tard à cause des aléas de la vie. Toute joyeuse et fière de son premier reportage, elle rentra pour rendre visite à sa mère et lui parler de ses exploits, même si elle était toujours plongé dans un état méditatif chaque fois qu'elle passait la voir. Quand Mélisande entendit parler de Mykonos, d'Athènes, de Rhodes ou Corfu, elle sortit de la léthargie dans laquelle elle était plongée depuis maintenant 3 ans, et affolée, paniquée, recommença à "fabuler", selon les termes des médecins, parlant d'une Oracle, de danger et de toutes ces choses qui lui paraissaient improbables... Pourtant... ce n'était pas la première fois qu'elle entendait parler de ces endroits, alors pourquoi réagissait-elle maintenant, en hurlant que c'était sa punition, son châtiment? Elle envisagea la démence de sa mère avec plus de sérieux, et scepticisme .

Quand sa mère s'était débattue pour tenter d’échapper à l'emprise des infirmières qui lui administrèrent un calmant, la trentenaire se pencha pour ramasser discrètement une feuille tombée des genoux de sa mère. Elle attendit d'être rentrée sur le campus où elle logeait temporairement, à titre gracieux grâce au doyen de la faculté, avec lequel elle s'était liée d'amitié quelques années auparavant, quand elle était encore professeure, pour en lire le contenu. Cela correspondait à ce qui ressemblait à une page de journal intime, qu'on avait arraché, daté du jour de la naissance de la blonde, dans lequel sa mère relatait l'anecdote sur la prétendue "prophétie". Intriguée, elle la lu entièrement, et y repensa longuement à cette histoire.

Elle ne croyait pas tellement à celle-ci, mais sa mère était encore saine d'esprit à l'époque et continuait de soutenir mordicus que tout ceci avait eu lieu. Elle soupira, en s'affalant sur le lit qu'on avait mis à sa disposition, son cerveau tournant à plein régime. Est-ce que la femme de la prophétie existait? Est-ce que sa mère avait déliré cette entrevue, est-ce que... Tellement de questions laissées sans réponses... Elle soupira,  son prochain reportage en Grèce lui apporterait sans doute des réponses, à condition qu'elle puisse mener sa petite enquête, mais elle n'aurait pas lieu avant quelques années, puisqu'il était prévu qu'elle fasse son globe-trotter un peu partout dans le monde avant d'y revenir.

Son 34ème anniversaire passa, sans que l'idée de prendre les informations à la source ne la quitta, et   alors qu'elle venait chercher sa mère pour souffler ses bougies, et pour fêter la première année de lucidité complète de cette dernière depuis qu'elle était enfermée dans un hôpital psychiatrique, une drôle de sensation se fit sentir dans son corps.Alors qu'elles remontaient ensemble les Champs-Elysées,  Eléa commença à avoir le tournis, et ce rêve qui la hantait depuis qu'elle était petite venait désormais la hanter de jour. Elle voyait la Tamise, la brume londonienne, et entendait des gens, parler entre eux. Jusqu'ici, elle n'en avait jamais parlé, et ne reconnaissait ni ne comprenait rien. Mais elle entendit prononcer quelques mots, en anglais et notamment le mot d'Olympus Corporation. C'était la première fois que ce détail lui apparaissait.

Puis ce fut le trou noir... Elle se réveilla quelques minutes plus tard, avec un fort mal de crâne, la nausée, et uniquement quelques bribes de souvenirs de ce rêve. Comment avait-elle réussi à s'endormir ainsi de jour, en pleine rue bondée, au beau milieu de tout le monde, cela restait un mystère. Elle rouvrit lentement les yeux, avec peine, et commençait à paniquer. Cela ne dura pas longtemps,à peine l'espace de quelques secondes, mais sa vue s'était brouillée, et elle ne voyait que des images floues. Elle ne distinguait que des formes, avant de voir à nouveau. Elle se releva et tâtonna sur le sol pour se relever, puis constata enfin l’absence de sa mère. 

Paniquée, elle commença à la chercher, mais personne ne l'avait croisé, dans les rues parisiennes... La jeune femme regretta d'avoir obtenu aussi facilement l'autorisation de sortie exceptionnelle de sa mère, qui avait fait ses preuves grâce à un traitement efficace et un suivit psychiatrique de qualité, quand elle comprit que l'ancienne convalescente avait profité de ce laps de temps pour recouvrer sa liberté. Elle appela l'hôpital, et des mois durant, Mélisandre fut recherchée, sans succès. Eléa se doutait qu'elle avait pris la fuite pour ce pays qui obsédait tant sa mère, mais elle n'avait pas à cœur de la dénoncer... Au lieu de cela, elle prit quelques mois de congés, et parti à la recherche de sa mère, sans se douter de ce qui l'attendrait une fois sur place, ni même que son destin de future oracle l'attendait là-bas. Elle poussa un grand soupire, quand l'avion atterrît enfin sur la piste athénienne, puis une nouvelle fois, quand ses pieds touchèrent le tarmac:

-C'est parti pour l'aventure...

Qu'avait-elle à perdre après tout, on lui avait diagnostiqué après plusieurs examens une cécité naissante. Le tout serait de savoir quand la cécité partielle prendrait le dessus.  Et elle voulait voir du pays de toute façon et continuer à exercer, tant qu'elle le pourrait. Elle qui pensait en apprendre d'avantage, fit chou blanc. Elle avait pourtant passer la ville au peigne fin, était allée se renseigner auprès de commerçants, des forces de l'ordre... Aucune âme qui vive n'avait connu ou même aperçu Mélisandre. La jeune femme commençait à se dire que sa mère avait bel et bien rêvé cette partie de sa vie, quand une petite feuille attira son attention. Elle était en train de manger une glace dans le grand hall de l'hôtel dans lequel elle avait séjourné, quand un prospectus tomba de la poche d'un bagagiste. Elle le ramassa, machinalement, et curiosité oblige, elle y jeta un coup d’œil bien plus sérieux. On recherchait quelqu'un au département des arts et de la culture, à Olympus Corporation. D'un bond, elle se leva, et se précipita pour demander à l'homme où il avait obtenu le fameux tract. Il bougonna qu'il avait un métier, lui, mais désigna une personne au loin, qui distribuait des papiers, elle ne sut si c'était un homme ou une femme, mais l'employée lui fit un étrange sourire et un signe chaleureux de la main. Eléa remonta rechercher ses valises dans sa chambre, pensant pouvoir interroger cette personne, ayant la ferme intuition que le nom de son rêve était lié à la disparition de sa mère. Cela ne pouvait être une coïncidence. Elle prit donc le premier vol en partance pour Londres, bien décidée à prendre quelques renseignements, sous couvert d'être intéressée par l'annonce, auprès d'Olympus Corporation.


Coucou, moi c'est Cynette, j'ai dépassé la trentaine, mais je suis encore jeune dans ma tête. Je ne donne pas plus d'informations parce que sur le net j'aime rester anonyme, mais sachez que si je suis parmi vous aujourd'hui, c'est grâce à la dame qui a Katherine McNamara en avatar XD
Derrière l'écran il y a moi



Dernière édition par Eléa A. MacGuire le Jeu 11 Mai - 0:15, édité 16 fois
avatar

Alan Lyre
Dieu de la lumière, des arts, de la médecine...
Inscrit depuis le : 14/01/2017
Messages : 154
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Mar 25 Avr - 22:14

OOOOOOOOOOOOOh une autre fille coeur1

bienvenue ma chère fille ^^
avatar

Maëlwen Caudron
Inscrit depuis le : 17/04/2017
Messages : 111
Voir le profil de l'utilisateur http://cycle-arthurian-next.forumactif.com/

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Mar 25 Avr - 22:24

Oh une grande soeur ^^ Bienvenue et bonne chance pour la suite de ta fiche ^^
avatar

Elina Dawson
Nymphe
Inscrit depuis le : 09/04/2017
Messages : 78
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Mar 25 Avr - 22:51

Bienvenue parmi nous Elea. Smile
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


Hier est derrière, demain est mystère, et aujourd’hui est un cadeau, c’est pour cela qu’on l’appelle le présent.
avatar

Olivia Black
Inscrit depuis le : 02/04/2017
Messages : 82
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Mer 26 Avr - 0:20

Bienvenue parmi nous!!
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -



Olivia Black
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 1 Mai - 3:22

Oh bonjour tout le monde, merci pour ce bel Accueil. J'aurais besoin de ton avis pour quelque chose Alan, je peux te mp? C'est au sujet de l'histoire d'Eléa.
avatar

Nolan Wechsler
Inscrit depuis le : 29/04/2017
Messages : 55
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 1 Mai - 11:06

Bienvenue à toi
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 1 Mai - 11:33

Merci Nolan Smile
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 1 Mai - 15:32

Welcome !
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »


Dernière édition par Ariane Stormborn le Lun 1 Mai - 23:02, édité 1 fois
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 1 Mai - 23:01

Rassure toi, je suis pas une plagiaire Wink . Par contre chut please. Tu pourrais effacer cette partie sur moi sur ton post please? Je voulais juste jouer El' dans un univers différent Smile Je ne compte pas quitter ailleurs.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 1 Mai - 23:04

C'est supprimé mais tu sais t'as le droit d'avoir le même personnage plusieurs fois hein ^^ Ca ne veut rien dire quant à l'autre forum Razz

Du coup bah moi c'est Pandore/Théna/Chrysaor/Nathanaël Wink
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Mar 2 Mai - 14:43

Je sais que c'est pas interdit mais j'ai déjà eu des problèmes sur d'autres fofos à cause de ça. Parce que les gens prenaient mal que je réponde plus facilement à mes publies ailleurs que sur le leur (ouais c'est moche les gens qui stalkent). Alors qu'en vérité si je répondais moins là-bas, c'est parce que des fois t'as des trucs qui s'enchaînent moins naturellement que d'autres avec certains partenaires, ça veut pas dire pour autant que t'aimes pas ce que tu fais avec eux (parfois on est plus inspiré par un thème qu'un autre). Pis j'aime éviter les "elle a pas le temps pour ici, mais elle a le temps pour là".

Merci en tout cas d'avoir édité. Contente de te voir ici alors ^^.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


avatar

Helen Stormborn
Inscrit depuis le : 27/04/2017
Messages : 82
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Mar 2 Mai - 16:24

Bienvenue parmi nous Eléa Smile.
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Mar 2 Mai - 19:13

Merci, merci, je m'active, je m'active pour la fiche. Je suis rentrée depuis pas longtemps.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


avatar

Ariane Stormborn
Inscrit depuis le : 22/04/2017
Messages : 69
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Jeu 4 Mai - 17:44

Ouais je comprends ça m'arrive aussi t'inquiète ouiiiii
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


A R I A N E
« God save the queen but I'm only a sky princess. »
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 8 Mai - 17:47

Ne mettez pas ma fiche à la poubelle please, je n'ai plus que l'histoire à remanier. Merci.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


avatar

Ezra Nightslade
Dieu des cauchemars
Inscrit depuis le : 08/05/2017
Messages : 40
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 8 Mai - 17:53

Courage ^^ (c'est Maelwen ^^)
avatar

Jack Bateman
Dieu de la peur panique
Inscrit depuis le : 26/02/2017
Messages : 184
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 8 Mai - 17:54

Comprend bien que tu as largement dépassé le délai. Nous te laissons encore jusque jeudi inclu. Il ne te reste plus grand chose, ça devrait aller ^^
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


Pas de pitié. Pour personne. Jamais.

avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 8 Mai - 17:59

Oui oui je sais, pour ça que je préviens. Le délai n'est pas de deux semaines en tout? "▬ Vous avez 7 jours à compter de votre inscription pour poster votre fiche. Vous aurez ensuite 7 jours pour l'achever. " Du coup je pensais encore être dans les temps. Les deux semaines se terminant demain. Mais certes, je me suis peut-être trompée, et je suis peut-être hors délais. Si c'est le cas, mea culpa.


Dernière édition par Eléa A. MacGuire le Lun 8 Mai - 18:10, édité 1 fois
avatar

Jack Bateman
Dieu de la peur panique
Inscrit depuis le : 26/02/2017
Messages : 184
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 8 Mai - 18:06

Non, c'est 7 jours de délai à partir du moment où la fiche est postée.
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


Pas de pitié. Pour personne. Jamais.

avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Lun 8 Mai - 18:11

Ah bah désolée, je n'avais pas interprété les choses de cette façon. Quoi qu'il en soit, merci donc, pour le délai accordé.

Edit: ET merci Maëlle Smile
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Jeu 11 Mai - 0:15

J'ai enfin terminé *-*
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


avatar

Aliénor A. McCoy
Inscrit depuis le : 07/05/2017
Messages : 39
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Jeu 11 Mai - 22:21

Et bien, merci pour cette lecture ^^

C'est ton père qui va être content de te voir débarquer ^^

Bon, et bien, il va te falloir faire un tour dans les bottins, et si jamais tu veux demander un lieu... Tu peux aussi faire des liens ^^

Bon jeu à toi Eléa ^^
avatar

Eléa A. MacGuire
Inscrit depuis le : 25/04/2017
Messages : 58
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Ven 12 Mai - 8:58

Ahahhahah, ça veut dire que je suis validée??? Merci beaucoup beaucoup beaucoup!! Oui j'ai hâte de rencontrer mon papouchou en rp XD

Non mais ce jour là.... va être comique XD
- ma signature sur http://inolympia.forumactif.com -


avatar

Aaron M. Harper
Inscrit depuis le : 02/04/2017
Messages : 118
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Sam 13 Mai - 12:50

Je suis un peu en retard mais Bienvenue ! Tu as un personnage intéressant Wink
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

Re: Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.

 
Le temps peut sembler long quand on ne sait pas de quoi l'avenir sera fait.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sim City 4 !
» Organisation de la CSR et de la prochaine saison
» Lasure
» La nouvelle PS3 arrive
» Signification des prénoms

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
In Olympia :: Votre personnage et vous :: Vos papiers s'il vous plait :: les fiches acceptées-
Sauter vers: